Vous êtes ici

Solutions négociées

Le dialogue si c’est possible, les démarches judiciaires s’il le faut. Si, aux yeux du Centre, il est potentiellement question de discrimination, le premier objectif poursuivi est la recherche d’un dialogue constructif et, si possible, d’une solution non judiciaire. Vous trouverez, ci-dessous, quelques exemples de solutions négociées.

28/10/2013

En 2011, un candidat postule pour un poste de marketing manager au sein d’une entreprise belge. Comme il correspond  au profil recherché, il reçoit une offre de contrat prévoyant, entre autres, l’octroi d’une voiture de société.

Le candidat signale alors à l’employeur qu’il ne peut pas conduire de véhicule, en raison de problèmes de vue. Il n’avait pas jugé nécessaire d’en faire part au préalable, dans la mesure où les déplacements professionnels n’avaient pas été mis en avant ni dans l’offre initiale, ni lors des diverses entrevues avec la direction.

Après examen de la situation avec l’équipe marketing, l’entreprise lui a finalement fait savoir que les déplacements en voiture faisaient partie intégrante de la fonction et que sa candidature ne pouvait donc pas être retenue.

28/10/2013

Comme chaque année, à leur habitude, un couple réserve tôt dans la saison et via une agence de voyage, des vacances en avion vers les îles Caraïbes. Ils sont cette fois très surpris d’apprendre que les modalités pour emporter  un scooter électrique ont changé

28/10/2013

Un homme d'origine étrangère se voit refuser un logement par une agence immobilière car le bien a été loué à une autre personne. Voyant que l'annonce est encore sur internet, il recontacte l'agence sous un nom à consonance belge. Il obtient alors un rendez-vous. Lorsqu'il rappelle par la suite sous son vrai nom, le bien est toujours réservé.

28/10/2013

Une femme et sa fille ont vu leur  inscription  dans une salle de fitness annulée, car elles portaient le foulard. Cette interdiction était en outre reprise dans le règlement d'ordre intérieur, le problème étant celui  de l'hygiène.

28/10/2013

Une personne avait posé sa candidature pour une nouvelle fonction. Son profil rencontrait l’intérêt de l’employeur qui le lui manifesta, l’invita à une épreuve écrite et à une réunion d’information sur le poste en question. Lorsque la personne, qui est malentendante, demanda l’intervention d’un interprète en langue des signes pour la séance d’information, l’employeur refusa et fit part de son intention de ne pas l’engager.

14/06/2013

Une personne utilisant une voiturette a rencontré des difficultés pour, de manière adaptée et abordable, réserver un vol auprès d’une compagnie aérienne.

10/06/2013

Une compagnie aérienne refuse à une personne en chaise roulante qu’elle prenne son chat en cabine. Habituellement les petits animaux de maximum 6 kilos sont autorisés gratuitement en cabine tandis que les gros animaux domestiques doivent être transportés dans la soute à bagages moyennant un supplément de 50 euros. La compagnie aérienne invoque des raisons de sécurité pour justifier cette discrimination (la présence de l’animal domestique ajoute à la difficulté de l’évacuation de la personnes handicapée). Le chat devrait donc aller dans la soute à bagage et sa propriétaire devrait payer 50 euros.

10/06/2013

Après l'achat d'un appartement sur plan, la propriétaire apprend que, bien que le bâtiment soit encore en construction, il y a la possibilité de visiter un appartement témoin. Après qu'une date ait été fixée pour la visite, la personne en question reçu, par mail, le message qu’elle n’était pas la bienvenue parce qu’elle est non-voyante. Pour des raisons de sécurité, le promoteur demandait de reporter la visite de plusieurs mois.

Pages