Vous êtes ici

Politique nationale

Points de contact en Flandre ("Meldpunten")

Dans le cadre des décrets sur l’égalité des chances et l’égalité de traitement en région flamande, le Ministre pour l’égalité des chances a décidé en 2009 de créer des points de contact antidiscrimination (Meldpunten discriminatie) dans les treize villes-centre flamandes et Bruxelles. Ces "Meldpunten" sont à présent actifs dans toutes les villes-centres Flamandes (Alost, Anvers, Bruges, Genk, Gand, Hasselt, Courtrai, Louvain, Malines, Ostende, Roulers, Saint-Nicolas et Turnhout). Ils ont été pleinement intégrés au Centre pour l'égalité des chances lorsque celui-ci est devenu interfédéral en mars 2014.

Protocoles de collaboration avec la Région wallonne et la Communauté française

Suite à l’adoption des législations antidiscrimination en Wallonie (06/11/08) et en Communauté française (12/12/08), deux protocoles de collaboration ont été signés (2009) entre ces deux entités fédérées et le Centre (et l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes d’autre part). Ces protocoles confèrent au Centre la compétence:

Convention avec le Pacte territorial pour l'emploi à Bruxelles

Dans le cadre des ordonnances bruxelloises visant à lutter contre les discriminations en matière d’emploi, le Centre a signé une convention de partenariat avec Actiris via le Pacte territorial pour l’emploi en décembre 2009. Le Centre est membre de l'assemblée plénière du Pacte et de son comité Diversité. La convention définit en outre les modalités de collaboration entre le Centre et le Pacte sur les points suivants:

Politique d'integration

La politique d’intégration est axée sur l’accueil des primo-arrivants pour qu’ils prennent connaissance de leurs droits et devoirs afin de pouvoir participer pleinement à la société. L’intégration est une compétence Communautaire et chaque communauté a donc rempli cette compétence selon sa propre vision en la matière. En Wallonie, l’exécution de cette politique est confiée au Centre Régionaux d’Intégration, qui ont une certaine autonomie de décider quels projets ils développent et/ou soutiennent. La politique flamande en la matière est plus contraignante ; elle comprend des cours de langues et des cours « d’orientation dans la société » obligatoire. Dans la Région de Bruxelles Capitale la Cocof et la VGC décident de cette politique et la situation est donc plus compliquée.

Gestion de la diversité

Les politiques de diversité sont axées sur la gestion et la valorisation des différences, que ce soit dans une entreprise, une école ou un service public, afin de donner à tout le monde les mêmes opportunités de développement et que chacun puisse participer pleinement à la société. Sur cette page nous ne parlons que des politiques de diversité des autorités régionales et fédérales. Ces autorités ne s’occupent pas uniquement de la diversité de leur personnel. Les différentes autorités fédérales et régionales prennent aussi des initiatives pour encourager et assister les entreprises belges à développer une politique de diversité ou pour créer le cadre de la politique de diversité des écoles.