Vous êtes ici

Bonne pratique - aménagement dans l’organisation du travail d’une personne atteinte d’une maladie chronique

10/01/2010 - 00:00

La plaignante travaille au sein d’un service public. Elle est atteinte d’une maladie chronique. La médecine du travail lui recommande de travailler un maximum de temps à la maison et d’effectuer les trajets jusque Bruxelles (elle habite Liège) à raison d’une fois par semaine. L’employeur de la plaignante refusant cet aménagement, le Centre est intervenu sur base de la notion d’aménagement raisonnable. Une solution concertée a été trouvée : la plaignante peut travailler 1 jour par semaine à Bruxelles, 1 jour au sein de leurs bureaux à Liège et le reste de la semaine à son domicile.