Vous êtes ici

Appel au respect mutuel

07/26/2006 - 00:00

Le Centre a lancé un appel au respect mutuel en octobre 2001 après les attentats du 11 septembre. Il considère plus que jamais que cet appel reste d’actualité en ce que les solidarités, les sympathies ou les proximités avec l’une ou l’autre des parties en conflit ne peuvent en aucun cas justifier des actes ou des propos répréhensibles à l’encontre d’un quelconque groupe ou de ses membres vivant en Belgique.

Les Président(e)s de partis appellent au respect mutuel

Confrontés à une situation mondiale qui plonge tous les citoyens dans le désarroi, les président(e)s de l'ensemble des partis démocratiques de Belgique souhaite, à l'invitation du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme :

  • réaffirmer les valeurs fondamentales d'égale dignité, de liberté, de tolérance et de solidarité qui fondent notre démocratie
  • inviter l'ensemble de la population à refuser les raccourcis, les amalgames entre certaines populations, l'intégrisme et la violence terroriste
  • condamner chaque forme de terrorisme, combattre tous les extrémismes, d'où qu'ils viennent et quelle qu'en soit la forme
  • inviter les acteurs éducatifs et sociaux, les agents publics, les médias, dont la tâche pédagogique est plus que jamais essentielle, à être conscients du rôle majeur qu'ils peuvent jouer pour éviter l'émergence des préjugés, des simplismes et des attitudes racistes
  • souligner la volonté de construire plus encore une société respectueuse de toutes et tous, indépendamment des origines nationales et ethniques ainsi que des options religieuses et philosophiques
  • Poursuivre et amplifier plus que jamais des politiques d'accueil, d'intégration et de cohabitation positive, dans une conception multiculturelle et démocratique.

Comme Président(e)s des partis démocratiques, nous invitons avec force chacune et chacun à faire preuve de raison et de sens du dialogue.

En ce sens, nous nous engageons :

  • à dissocier radicalement et en toute circonstance, les auteurs d'actes terroristes, éminemment condamnables, des communautés nationales, ethniques, religieuses ou philosophiques
  • à refuser et condamner toute criminalisation de groupes ou de communautés particulières en lien avec les événements actuels
  • à conjuguer et renforcer nos efforts pour la mise en œuvre d'un plan global de lutte contre le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme et toutes les intolérances qui nient les droits de la personne
  • à supprimer au plus tôt les inégalités de traitement