Actualités

23/02/2015

Titre serviceIl ressort aujourd’hui de l’enquête menée par le Minderhedenforum » que deux entreprises de titres-services sur trois discriminent à la demande de leurs clients qui veulent que des « femmes de ménage autochtones ». Cette enquête a porté sur 251 agences en Flandre, mais il est vraisemblable que Bruxelles et la Wallonie ne soient pas épargnés par ce phénomène. Le Centre interfédéral pour l’égalité des chances demande aux gouvernements régionaux, compétents pour le secteur des titres-services à partir du 1er avril 2015, de s’assurer que cette pratique illégale soit détectée et sanctionnée.

22/02/2015

(c) France DuboisEn 2014, le Centre a enregistré 130 signalements faisant mention de l’antisémitisme et/ou du négationnisme sur un total de 4.627 signalements. Le chiffre relatif aux signalements a fortement progressé par rapport à l’année précédente (il était de 85 en 2013). L’opération militaire israélienne « Bordure protectrice », effectuée dans la Bande de Gaza en juillet et août 2014, aura certainement eu un impact sur la recrudescence des incidents, de plus en plus violents tant au niveau verbal que physique.

09/02/2015

b

Jusqu’à la semaine dernière, le voyageur qui achetait un ticket à bord du train, s’il en informait l’accompagnateur de train, devait payer un supplément de 3 euros. Celui qui n’en informait pas l’accompagnateur payait quant à lui un supplément de 12,50 euros.  Les personnes reconnues en situation de handicap, quant à elles, ne devaient payer aucun supplément. Le 1er février, la SNCB a introduit un supplément unique de 7 euros pour tous ses voyageurs. Le Centre interfédéral pour l’égalité des chances a, comme le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées, émis des réserves concernant cette nouvelle mesure. « Oui, vous pouvez demander à une personne sans handicap physique, sensoriel ou mental d’acheter un billet en ligne ou via un distributeur automatique en gare, mais pour un certain nombre de personnes en situation de handicap c’est tout simplement impossible » déclare Patrick Charlier, directeur adjoint du Centre. « Les transports publics sont par ailleurs bien souvent le seul moyen pour les personnes en situation de handicap de se rendre vers leur lieu de travail, d’étude, etc. »

05/02/2015

Logo KinderrechtencommissariaatLes Gens du voyage sont de plus en plus nombreux à être expulsés de leur lieu de campement et donc forcés de se déplacer continuellement. Pour leurs enfants, il devient dès lors pratiquement impossible de fréquenter l'école, et l'accès aux soins de santé se complique considérablement. C'est ce qui ressort d'un inventaire des problèmes dressé par le Commissariat aux droits de l'enfant à propos duquel le Parlement flamand tiendra aujourd'hui une audition. Cet inventaire se base sur des plaintes introduites auprès du Commissariat aux droits de l'enfant ; sur des visites de terrain ;  sur une concertation avec le Minderhedenforum, le Kruispunt Migratie-Integratie et le Centre interfédéral pour l'égalité des chances ; et sur une concertation avec les cinq administrations provinciales flamandes.