Actualités

23/03/2015

rechtspraakAujourd’hui, le Tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Mr S. à une peine de travail de 300 heures et à une amende de 1.800 euros pour avoir participé, en novembre 2011, à une agression à caractère homophobe dans un bar gay de Bruxelles. Son comparse, Mr B., a été condamné à une moindre peine pour coups et blessures uniquement. Quant au barman, qui ce soir-là avait porté plusieurs coups de couteau à Mr S., il a été acquitté pour légitime défense.

Le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, qui s’était porté partie civile dans cette affaire, se dit satisfait par la reconnaissance du motif homophobe dans le chef de Mr. S.

21/03/2015

JDW PC

21 mars, journée internationale contre le racisme.

C’était il y a 50 ans. En 1965, une première Convention internationale était conclue dans l’enceinte des Nations Unies. Elle traduisait les grands principes issus de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Les États s’y engageaient à mettre en œuvre par tous les moyens et sans tarder une politique visant à lutter contre le racisme et la  discrimination raciale. C’est une promesse forte qui est prise par la communauté des nations, vingt ans après le génocide de la seconde guerre mondiale, en pleine période de décolonisation et en plein apartheid. On espérerait qu’elle ait vieilli un peu, qu’elle ne soit plus d’actualité… Et pourtant.

20/03/2015

21 mars – Journée internationale contre le racisme et la discrimination

Ce sera festif, interactif, informatif… et près de chez vous ! Cette année, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances mettra l’accent sur les actions locales pour inviter chacun à réfléchir et à marquer son engagement contre le racisme et la discrimination.

18/03/2015

En 2014, le Centre a ouvert 260 nouveaux dossiers de discrimination et d'expressions de haine à l'encontre de personnes musulmanes, liés à leur confession. Les messages de haine sur internet et dans les médias en général (44%) demeurent en-tête. Viennent ensuite les discriminations sur le marché de l’emploi (23%) et dans l’enseignement (11%). Mais on note aussi une progression des dossiers liés à la vie sociale, qui témoignent d’un glissement des paroles vers des actes, parfois agressifs, commis ouvertement dans l’espace public (1 dossier sur 10, contre 1 dossier sur 20 en 2013).